Conférence sur la médiation environnementale

Posté le 7 octobre 2019

Conférence sur la médiation environnementale

La médiation est à la fois un mode de gestion et de prévention des crises et tensions et un processus de pilotage « démocratique »  de projets impliquant une pluralité d’acteurs. Loin d’empêcher ou de faire taire le conflit, elle lui permet de s’exprimer dans un cadre structuré et ce faisant, conduit à dépasser et transformer les points de vue antagonistes pour aboutir à la co-construction d’une vision et d’une réalité communes.

Les sujets environnementaux parce qu’ils traversent l’ensemble des éléments constitutifs de la vie des territoires (aménagement, usages communs des espaces, gestion des ressources ...) sont au cœur d’intérêts et de préoccupations par nature contradictoires et conflictuelles.

L’urgence d’agir dans le cadre du dérèglement climatique renforce ces conflits et leur expression violente par les craintes profondes soulevées, la complexité des sujets, la multiplicité des acteurs concernés et la cristallisation de positions qui empêchent le « dialogue », au préjudice d’une action concertée et efficace.

La médiation environnementale, en faisant intervenir un tiers indépendant qui n’apporte ni solution technique, ni vision idéologique, permet aux multiples acteurs aux visions et aux priorités différentes (voire opposées) qui sont concernés par l’environnement, de prendre une place dans cet indispensable dialogue et ainsi, dans le cadre d’un processus démocratique dans lequel chacun est à sa place, de construire des positions communes et durables parce qu’élaborées ensemble, dans un cadre clair permettant à chacun d’assumer son rôle et sa responsabilité.